colloqueJeanMarieFecteau

Des districts aux sections : Diviser le territoire parisien sous la Révolution (1789-1790)

Gabriel Cotte
La Révolution française redéfinit drastiquement les cadres territoriaux de Paris. Dès le 14 juillet 1789, les 20 quartiers de police et les 16 quartiers municipaux sont effacés et remplacés par les 60 districts ; ils seront eux-mêmes retracés en 48 sections en juin 1790. À la fois lieu d’assemblée des citoyens et circonscription électorale, ces nouveaux quartiers représentent un des socles de la construction de la citoyenneté parisienne. Cet article propose d’analyser la transition des districts aux sections afin de comprendre l’impact des principes et des pratiques induits par la Révolution sur les réformes territoriales de la capitale. Pour ce faire, nous mobilisons un corpus de sources constitué des mémoires et réflexions produits par les districts concernant la formation des sections. Nous pouvons alors rendre compte de la perception des citoyens parisiens du territoire urbain et des fonctions qu’ils tenaient à lui attribuer.

Itinéraire d’une collection Égyptienne : Le « Grand Tour » de James Ferrier en Égypte (1859)

Guillaume Sellier
En 1859, l’imminent politicien et entrepreneur montréalais James Ferrier rentra d’un voyage familial en Orient avec une imposante collection d’artéfacts, aujourd’hui conservée par le musée Redpath de l’Université McGill à Montréal. Cette collection, composée d’environ 170 pièces provenant d’Égypte, reflète toute l’admiration historico-religieuse et l’intérêt scientifique que portaient J. Ferrier et ses contemporains pour l’antique civilisation pharaonique. Cette courte étude, qui s’intéresse principalement au matériel inscrit (fragments hiéroglyphiques et statuaires), apporte des résultats de recherche préliminaires et quelques réflexions quant au trajet de J. Ferrier en Égypte et aux modalités de collecte de certaines pièces.