Normes de présentation – Recension

La revue n’accepte que des comptes-rendus originaux et non édités. Chaque texte sera soumis à au moins deux membres du comité éditorial pour évaluation interne. La revue se réserve le droit de proposer toute correction qu’elle jugera nécessaire. Histoire, Idées, Sociétés souhaite recevoir des comptes rendus d’ouvrages parus dans les 24 mois avant la date de soumission dudit compte rendu. L’ouvrage recensé doit avoir un contenu scientifique.

Les comptes rendus doivent faire entre 1000 et 1300 mots. Ils doivent être enregistrés en format .doc ou .docx, rédigés avec la police Georgia, en taille 12 points et à interligne et demi. Le texte doit commencer par la référence complète de l’ouvrage recensé, inscrit en gras. Il doit être suivi du nom de l’auteur.e du compte rendu en majuscule, puis de l’institution d’enseignement en minuscule, indiqués sur deux lignes distinctes. Il doit ensuite y avoir deux lignes vides avant le début de la recension. Les paragraphes doivent être justifiés (marges normales), ne pas débuter par un retrait et être séparés par un retour, et non par une ligne vide.

Les citations

Toute citation doit être encadrée par des guillemets français (« »), à l’exception d’une citation longue (composée de quatre lignes ou plus). Celle-ci doit être mise en exergue, c’est-à-dire détachée du texte par une ligne vide, sans guillemets, à simple interligne, ainsi qu’à un retrait de 1,25 cm par rapport à la marge de gauche. Si la citation est fermée par un guillemet, l’appel de note se place après le guillemet et avant le signe de ponctuation.

Une citation de l’ouvrage recensé doit simplement être référée par le numéro de page(s), indiqué entre parenthèses. À l’inverse, toute citation provenant d’une autre étude doit être référée en note de bas de page (voir point suivant). Néanmoins, dans le cadre d’un compte rendu, ces références externes doivent être employées au minimum.

Notes infrapaginales

Les notes infrapaginales sont utilisées pour indiquer les références aux citations ou aux ouvrages utilisés dans l’article, ou pour apporter une explication utile, mais non essentielle, à la compréhension du texte. Les notes infrapaginales doivent être rédigées en police Georgia, en taille 10 points et à interligne simple, puis numérotées de manière continue.

Les références doivent suivre la forme suivante : prénom et nom de l’auteur.e, le titre en italique, la ville de parution, l’édition, la date et le numéro de page(s) d’où provient la citation. Les particularités de l’édition, notamment la collection, ne sont pas inscrites en note de bas de page.

Exemple : John Bray, The Overkill Phenomenon, Atlanta, Will & Sons, 2009, p. 23.

Dans le cas d’un article, on note le prénom et le nom de l’auteur.e, le titre de l’article entre guillemets, le nom du périodique en italique, le volume, le numéro, la date de parution et le numéro de page(s).
Exemple : Chantal Raticot, « Les résultats archéologiques de la mégafaune dans l’espace mississippien », Terre et Archéologie, vol. 14, no.2, 1997, p. 345-400.